• Recherche,

Séminaire international "Politiques éducatives, pratiques enseignantes et inégalités scolaires. Approches comparatives"

Publié le 18 novembre 2021

Organisé par les laboratoires CIRCEFT-ESCOL et CIREL-RECIFES, avec le soutien de l’INSPÉ de l'académie de Créteil-UPEC et de de l'UNICID (Universidade Cidade de São Paulo) au Brésil, ce séminaire se tiendra en distanciel sur cinq séances programmées entre novembre 2021 et février 2022.

visuel séminaire MM
visuel séminaire MM
Date(s)

du 19 novembre 2021 au 18 février 2022

Présentation

Le séminaire international "Politiques éducatives, pratiques enseignantes et inégalités scolaires. Approches comparatives" vise à développer des échanges, des réflexions et des outils d’analyse concernant la manière dont les politiques éducatives contribuent à faire évoluer les inégalités d’apprentissages entre les élèves, via différents modes de transformation, d’évaluation, d’incitations ou de prescriptions : relatifs notamment à la gestion des disparités entre espaces scolaires et à la modulation des ressources et contraintes susceptibles d’infléchir les pratiques enseignantes.
D’importants enjeux sociaux et scientifiques sous-tendent ce projet. En effet, dans la plupart des pays, optimiser les apprentissages des élèves et réduire les inégalités sociales affectant leur distribution sont communément présentés comme des objectifs majeurs des politiques éducatives. De nets progrès en ce sens restent pourtant rares, et des évolutions de sens contraire sont même observées dans certains pays (tel la France) sur la base des séries d’évaluations standardisées des acquis des élèves qui se sont développées surtout au cours des dernières décennies. Ces évaluations rendent possibles des comparaisons synchroniques entre pays et des repérages d’évolutions diachroniques dans chacun d’eux. Toutefois, l’identification des principaux facteurs de réduction ou d’amplification des inégalités scolaires constatées reste encore limitée et controversée.
Au sein des recherches qui appréhendent les variations des politiques éducatives et de leurs effets, on observe encore peu de dialogue et d’articulation entre les analyses portant sur les transformations structurelles et organisationnelles, sur la gestion des ségrégations et des disparités de contextes scolaires, et sur les infléchissements des pratiques des différentes catégories d’acteurs - enseignants notamment -, associés à ces changements. Des clivages restent aussi prégnants entre des approches sociohistoriques des transformations opérées et de leurs répercussions, des approches fondées principalement sur des traitements statistiques de bases de données (inter)nationales, et les enquêtes portant sur les réactions de différentes catégories d’acteurs, dont les enseignants, aux changements annoncés et à leur mise en oeuvre effective selon les contextes d’enseignement.

Ce séminaire se veut un espace de réflexion, de dialogue et (virtuellement) d’articulation entre différentes approches de ces réalités complexes, avec le souci d’appréhender des actions politiques situées et des points de vue associés à des contextes d’action spécifiques. Surtout dans un premier temps, la dimension internationale du séminaire visera donc moins à opérer des comparaisons directes entre pays, qu’à identifier plus finement les spécificités des contextes de mise en oeuvre des politiques considérées, des perceptions et réactions que celles-ci ont engendré et de leurs effets repérables sur les inégalités scolaires. Ce travail préalable, centré sur un pays à chaque séance de séminaire, aidera ensuite à délimiter des objets et modes de comparaisons plus ou moins pertinents.

> Télécharger la présentation en français, espagnol, portugais (brésilien)  
 

Programme

La plupart des communications seront assurées par des chercheurs. La participation aux discussions sera ouverte aussi à d’autres catégories d’acteurs de l’éducation intéressés par les questions abordées, enseignants et étudiants notamment.
Cinq séances sont programmées :
  •  19 novembre 2021 – Chili
    • Sergio Martinic (Universidade de Aysén) : Inégalités d'apprentissage et politique néolibérale. Les difficultés du changement dans le cas du Chili.
    • Rosa Gaete Moscoso (Université Alberto Hurtado) : Des pistes pour comprendre comment la politique de standardisation de la formation initiale des enseignants affecte les pratiques de formation. Un regard sur le cas chilien.
    • Natalia Pino (CERLIS) : La politique prioritaire saisie par ses instruments : le cas de l’indice de vulnérabilité éducative des élèves chiliens et leurs familles.
    • La discussion sera assurée par Daniel Frandji (Université Lyon 2).
  •  10 décembre 2021 – Brésil
    • Izolda Cela (vice-gouverneure de l’état du Ceará) & Maurício Holanda (consultant législatif de la Chambre des Députés, ancien secrétaire d’éducation du Ceará) : Une approche systémique pour réduire les inégalités d'apprentissage - le cas du PAIC Ceará.
    • Vanda Ribeiro (UNICID) & Maria do Carmo Cruz (UNICID) : Mise en œuvre du PAIC et équité dans un contexte de vulnérabilité sociale du territoire : politique éducative-école-familiale (processus de recherche FAPESP 2018/11257-6).
    • Roberto Rocha Pires (IPEA) : La mise en œuvre des inégalités ? Défis pour une inclusion efficace des segments vulnérables dans les politiques d'éducation.
  •  21 janvier 2022 – Mexique
  •  4 février 2022 – Argentine
  •  18 février 2022 – France
Elles auront lieu de 14h à 17h (heure française) par zoom. Une traduction simultanée français/ espagnol/portugais(brésilien) est prévue.
 

Inscription

Pour la participation, une inscription préalable, gratuite, est nécessaire.
Le lien de connexion sera diffusé aux inscrits.
> S'inscrire
 

Public visé

Ce séminaire, ouvert à tous, s'adresse notamment aux chercheurs, formateurs, enseignants et étudiants.


Contact

Maíra Mamede   
Partenaires :
  logo CIRCEFT   logo Université de Lille   logo CIREL   logo UNICID