La vie culturelle à l'Inspé

Actualités de l'Inspé


> En savoir plus

Actualités des partenaires

Les olmèques MacVal Bio-inspirée
 

Au Musée du Quai-Branly, Jacques Chirac 

Plein phare sur la civilisation olmèque et le monde méconnu des cultures précolombiennes du golfe du Mexique. Une plongée fascinante à travers plus de trois millénaires d’histoire, d’échanges et de traditions artistiques.

C’est au cœur des régions du golfe du Mexique, sur un terrain marécageux situé au sud des États actuels de Veracruz et de Tabasco, que s’est épanouie la culture olmèque – du mot Olmán, « pays du caoutchouc » – donnant naissance à l’une des plus importantes et mystérieuses civilisations mésoaméricaines. Une civilisation d’une profonde sensibilité artistique, restée méconnue jusqu’à la deuxième moitié du XIXe siècle, qui a pourtant joué un rôle éminent dans l’histoire du Mexique et de sa région. L’exposition présentée au musée du quai Branly – Jacques Chirac met en lumière la richesse de la culture olmèque et sa diffusion dans le temps (1600 av. è.c. jusqu’à 100 ap. è.c) et l’espace. En tout, plus de trois cents pièces, dont certaines sont montrées pour la première fois hors du Mexique, dévoilent l’immense diversité du monde précolombien des cultures du Golfe, une dynamique pluriculturelle qui se déploie à travers une multitude de traditions artistiques, croyances et rites, langages, et dans un tissu complexe de relations politiques et économiques.

Au MacVal : « Le vent se lève »

Nouvelle exposition de la collection
« Le vent se lève » met l’accent sur les relations que l’humanité entretient avec sa planète, des relations complexes, ambivalentes, cruelles parfois ou porteuses d’espoir.
Au fil des nouvelles acquisitions d’œuvres aujourd’hui particulièrement en prise avec le monde, et en écho à de plus anciennes qui traduisent cette pensée en marche de longue date, le public peut envisager les différents regards, émerveillés, inquiets, conscients toujours que les artistes portent sur le monde.
Pour envisager cette accélération du temps, du temps long de la géologie à celui d’aujourd’hui, chimique, où l’action de l’homme engendre la précipitation des réactions climatiques, nous suivons, tel un fil conducteur, la question de la marche.
Peintures, photographies, films et installations nous amènent à penser nos relations à la Terre, celle que nous arpentons comme celle que nous transformons.

À la Cité des Sciences : « Bio-Inspirée »

Les organismes qui composent le monde du vivant ont développé d’ingénieux savoir-faire pour se protéger, s’adapter à leur environnement et résister aux changements. S’en inspirer pour imaginer des modèles de développement durables offre des solutions innovantes et originales aux problématiques environnementales actuelles. Fondée non plus sur ce que nous pouvons extraire de notre environnement mais sur ce que nous pouvons en apprendre, l’approche bio-inspirée pose un autre regard sur le vivant.
Nouvelle exposition permanente installée en partie dans la serre, Bio-inspirée, une autre approche s’attache à expliquer cette démarche scientifique respectueuse du vivant, au travers d’un parcours où le visiteur découvre comment fonctionne le vivant et comment on peut s’en inspirer.
A côté de trois écosystèmes reconstitués pour l’exposition et riches de nombreuses espèces animales et végétales, dispositifs interactifs, manips, jeux, quizz, maquettes, histoires à écouter et films aident à comprendre les mécanismes à l’œuvre dans le vivant et montrent les nombreux domaines d’application de la bio-inspiration. Après Atterrir, spectacle en vidéomapping qui interroge le rapport des êtres humains à « la nature », la visite s’achève dans l’espace Dialogues qui rassemble les ressources utiles pour approfondir les sujets abordés dans l’exposition.

Présentation de la mission Partenariats culturels et artistiques

Elle a pour objectifs :
- la construction et la gestion de partenariats culturels et artistiques (conventionnés ou non) ;
- l’intégration de projets culturels au sein des formations de l’Inspé ;
- l’organisation d’évènements culturels, d’expositions, de visites pour le public de l’Inspé.
- l'enrichissement culturel des étudiants, essentiel à leur futur métier ;
- la sensibilisation à l’importance de construire des passerelles entre l’école et les lieux de culture afin de favoriser la réussite scolaire.
La mission Partenariats culturels et artistiques de l'Inspé tisse également des liens avec les institutions telles que la DAAC, Canopé ou la DRAC.

Contact :
Sylvain FABRE
Chargé de mission Partenariats culturels et artistiques
Tél. 01 49 56 38 30
sylvain.fabre@u-pec.fr