Vous êtes ici : Accueil FRRessources audiovisuellesASH

Connaissances des politiques éducatives européennes et internationales dans la prise en compte des besoins éducatifs particuliers des élèves en difficulté ou en situation de handicap

Publié le 27 septembre 2006 Mis à jour le 26 septembre 2018

Jean-Luc Simon s’est engagé dans la vie professionnelle comme travailleur social auprès d’enfants et d’adultes handicapés, pour ensuite assurer les fonctions d’éducateur et d’infirmier psychiatrique. Après un grave accident de la route qui le laisse paraplégique en 1983, il reprend des études Universitaires de psychologie à la suite de son licenciement pour "inaptitude à la fonction".
27/09/2006

Jean-Luc Simon associe depuis la conduite de recherches universitaires à l’action militante en faveur de la Vie Autonome des personnes handicapées. Auteur de plusieurs ouvrages et articles sur les problématiques de la réadaptation et de l’intégration des personnes handicapées, notamment le livre “Vivre après l’accident” réédité en Janvier 2001 aux Editions de la Chronique Sociale, il poursuit aujourd’hui des recherches universitaires en sciences de l’éducation.
Militant associatif pour le respect des droits de l’homme pour toutes les personnes handicapées, il fonde avec Henry Cassirer, Ancien Fonctionnaire international Directeur de la communication éducative à l’UNESCO, le Groupement Français des Personnes Handicapées (GFPH) qu’il préside de 1988 à 2002 et dont il est maintenant administrateur chargé des relations internationales comme Vice-Président de la Région Europe et Membre du Conseil Mondial de l’Organisation Mondiale des Personnes Handicapées (OMPH/DPI).
Chargé de mission en novembre 2001 par le Ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées, il est président du Comité National de Coordination de l’Année Européenne des Personnes Handicapées –2003-. Il travaille comme enseignant adjoint à l’Université Catholique de l’Ouest, et anime des formations sur les questions, psychologiques, sociales et politiques du handicap, notamment pour l’ENSP, le CEES, les IRTS et IFTS, la Croix Rouge Française et différents Instituts de formations aux carrières sociales.